Communication / Paper

Titre original
Original title
Deuxième cas : le dispositif de partenariat dans le programme d'amélioration génétique participative du cotonnier au Bénin
Langue / Language
Français
Titre traduit
Translated title
A partnership arrangement for the participatory cotton improvement programme in Benin
Auteur(s) / Author(s)
Djaboutou, M. ; Lewicki, S. ; Lançon, J. ; Sêkloka, E. ; Assogba, L. ; Takpara, D. ; Orou Mousse, B.I.
Affiliation Auteur
Author affiliation
INRAB, Cotonou, Bénin ; Cirad, ; Cirad-Ca, ; INRAB, Cotonou, Bénin ; Fupro, Bohicon, Bénin ; Fupro, Bohicon, Bénin ; Fupro, Bohicon, Bénin
Résumé original
Original abstract
Depuis le milieu du vingtième siècle les sélectionneurs ont créé un idéotype de variété de cotonnier qui tentait de répondre aux exigences de tous les utilisateurs. En raison du changement institutionnel au niveau de la filière coton au Bénin, le chercheur a engagé un dialogue direct avec les agriculteurs pour mieux prendre en compte leurs attentes dans le but d'améliorer l'échange d'information, d'anticiper un transfert de compétences vers les organisations paysannes et de diversifier les centres de sélection de manière à mieux apprécier les interactions génotype x milieu. Dans le but d'atteindre ces objectifs le programme de création variétale du Centre de recherches agricoles coton et fibres de l'Institut national des recherches agricoles du Bénin a mis en place un dispositif de sélection participative en 1996 qui a permis aux chercheurs de collaborer avec les agriculteurs de trois départements béninois producteurs de coton (Alibori, Dongs et Collines). En 2002, les producteurs-sélectionneurs sont passé d'une sélection massale à un choix de lignées afin de stabiliser le matériel amélioré. Au cours de l'évaluation d'une quarantaine de lignées issues de cette sélection en novembre 2004 au Centre permanent d'expérimentation d'Okpara, les producteurs et les chercheurs ont retenu 3 lignées précoces Okpara 3-5, Kandi 3-4, Djougou 8-5 et une lignée tardive Savalou 4-33. Ces lignées seront mises en essais multi locaux lors des campagnes à venir pour évaluer leur comportement dans les différentes zones agro écologiques du Bénin. Afin de pérenniser les activités, nous avons tenté de formaliser la relation entre chercheurs et producteurs avec la mise en place d'une cellule de coordination. Une concertation devait avoir lieux deux fois par an. Les rôles des différents partenaires ont été définis. Le fonctionnement de la cellule a connu quelques problèmes. (Résumé d'auteur)
Mots-clés français
French keywords
METHODE D'AMELIORATION GENETIQUE ; DIFFUSION DE L'INFORMATION ; TRANSFERT DE TECHNOLOGIE ; AGRICULTEUR ; PARTICIPATION ; BENIN
Résumé traduit
Translated abstract
Breeders have long been implementing a crop ideotype that strives to meet users' requirements. Because of government disengagement from direct cotton production, new partners and producers are emerging. Cotton breeders must negotiate with producers to take their expectations into account with the aim of enhancing information flow between producers and researchers, to prepare technical know-how for transfer to potential seed producers and to diversify selection centres so as to gain greater insight into genotype x environment interactions. In order to achieve these objectives, the breeding programme at the Centre de recherches agricoles coton et fibres of the Institut national des recherches agricoles du Bénin set up a participatory selection arrangement in 1996 which allowed efficient collaboration between researchers and breeder-growers of three cotton producing departments of Benin (Alibori, Donga and Collines). The arrangement was modified in 2002 in order to shift from mass selection to a line choice method. In November 2004, during the evaluation of 40 lines derived from this selection at the Centre permanent d'expérimentation d'Okpara, the growers and researchers retained three early mature lines, i.e. Okpara 3-5, Kandi 3-4 and Djougou 8-5, and one late mature line, Savalou 4-33. During the next cropping seasons, all of these lines will be tested in multi-location trials to evaluate them in different agroecological zones of Benin. To sustain these activities, the relationship between researchers and breeder-growers was formalized by setting up a coordination committee. The aim was to hold two meetings a year. The roles of the different partners were defined. The coordination committee was hampered by a few problems.
Année / Année
2005
Nombre de pages
Number of pages
6 p.
Section
2. Entre partenaires. Etudes de cas et analyses du partenariat
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Partenaires pour construire des projets de sélection participative
Date
14/3/2005 - 18/3/2005
Pays
Bénin