Communication / Paper

Titre original
Original title
Utilisation des modèles GeneSys-colza et Mapod-maïs pour raisonner des stratégies de ségrégation de filières et évaluer la faisabilité de certains seuils de pureté dans différents systèmes de culture et de production
Langue / Language
Français
Titre traduit
Translated title
Use of agronomic Models to Design Rules for Co-Existence of Genetically Modified, Conventional and organic Crops
Auteur(s) / Author(s)
Angevin F. ; Colbach N. ; Meynard J.-M. ; Roturier C.
Affiliation Auteur
Author affiliation
Inra DGAP ; Inra unité de malherbologie et d'agronomie ; UMR Inra-Ina P-G d'agronomie ; Inra DSPPV
Résumé original
Original abstract
La perspective de la culture de variétés transgéniques pose, pour de multiples raisons, le problème de la ségrégation de filières de production basées sur la même espèce dans les paysages agricoles : demande d'une filière "sans OGM" ; coexistence avec les cultures biologiques, de productions alimentaires et non alimentaires Les cahiers des charges appliqués actuellement dans les filières ségréguées ne sont pas suffisants pour assurer le respect de seuils très stricts. Pour le maïs et le colza, l'utilisation des modèles Mapod et GeneSys de dissémination de (trans)gènes dans un paysage a permis d'évaluer, à l'échelle de la parcelle, la faisabilité technique de certains seuils de pureté dans divers systèmes de production et de proposer les techniques culturales ou caractéristiques variétales les plus efficaces pour en assurer le respect. Ces modèles ayant, par ailleurs, un bonne qualité prédictive pour classer les systèmes de culture en fonction des risques de dissémination qui y sont associés, ce sont des stratégies plus globales de gestion des cultures au sein d'un bassin de collecte qui ont aussi été étudiées.
Mots-clés français
French keywords
coexistence ; modèle ; flux de gènes ; maïs ; colza ; paysage agricole
Mots clés anglais
English keywords
co-existence ; model ; geneflow ; maize ; oilseed rape ; agricultural landscape
Résumé traduit
Translated abstract
New concerns about crop co-existence in agricultural landscapes are being expressed over the prospect of introducing transgenic crops: consumer demand for non-GM products, threshold levels required for organic farming labels as well as the difference that must be maintained between food cultures and those for the pharmaceutical and energy industries. Segregation rules defined for existing separated productions (HEAR rapeseed and Waxy maize, for example) are not sufficient to ensure that the very strict thresholds required for non-GM or organic products are met. Two spatially explicit gene flow models, MAPOD maize and GeneSys-rape, were used in prospective studies to evaluate, on the field scale in an agricultural landscape, the technical feasibility of several thresholds in various production systems. Changes in agricultural practices and in variety choice were simulated to identify those limiting gene flow and making the co-existence of different varieties feasible. Based on this work, global strategies of crop management in collecting basins were designed to meet different thresholds from sowing to silo.
Année / Année
2002
Section
2. Flux de gènes intraspécifiques
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Séminaire de restitution de l'AIP « OGM et environnement »
Date
30/4/2002 -
Pays
France