Communication / Paper

Titre original
Original title
Origine et dynamique des populations de colza hors des champs
Langue / Language
Français
Titre traduit
Translated title
Origin and Dynamics of feral Oilseed Rape Populations
Auteur(s) / Author(s)
Deville A. ; Garnier A. ; Lecomte J. ; Huet S. ; Rozenholc Y. ; Larédo C. ; Emériau V. ; Merrien A. ; Messéan A. ;
Affiliation Auteur
Author affiliation
UMR 8079 CNRS-université Paris-Sud ESE ; UMR 8079 CNRS-université Paris-Sud ESE ; UMR 8079 CNRS-université Paris-Sud ESE ; Inra unité de biométrie ; Inra unité de biométrie ; Inra unité de biométrie ; Cetiom ; Cetiom ; Cetiom
Résumé original
Original abstract
Dans le cadre de l'introduction de colzas transgéniques dans l'environnement, les populations de colza présentes en bordure de champs (populations hors-champs) sont susceptibles de poser un certain nombre de problèmes de gestion en cas d'échappement du transgène : problème de désherbage dans le cas de colzas résistants aux herbicides, rôle de relais du transgène et persistance de colzas transgéniques après un arrêt éventuel de leur mise en culture. L'estimation de ces risques associés à l'échappement et au maintien du transgène est conditionnée par une bonne connaissance de l'origine et la dynamique de ces populations. Notre étude alliant observations à l'échelle d'une petite région agricole, modélisation et expérimentations, met en évidence une persistance de colzas au moins 8 années après leur mise en culture par levée de dormance secondaire et/ou par autorecrutement, ainsi que le rôle des engins de récolte dans la répartition spatiale des populations et donc dans la dispersion des graines. Les résultats d'un modèle réalisé pour l'instant à l'échelle d'une population isolée mettent en évidence le rôle de la fauche et des traitements chimiques des bordures sur le maintien des populations hors-champs et le rôle de la banque de graines dans un contexte de stochasticité démographique et environnementale.
Mots-clés français
French keywords
colza ; population hors champ ; flux de gènes ; graine ; dispersion ; survie ; modèle de simulation ; banque de graines
Mots clés anglais
English keywords
oilseed rape ; feral population ; geneflow ; seeds ; dispersal ; survival ; simulation model ; seed bank
Résumé traduit
Translated abstract
Within the context of the release of transgenic oilseed rape into the environment, feral oilseed rape populations present on road side verges are likely to induce management problems to take over transgenes and reduce their spread in space and time. Especially, in the case of herbicide tolerant oilseed rape, weeding problems and the persistence of transgenic oilseed rape after the end of their cultivation are expected. The risk assessment associated with the take over of any transgene is conditioned by a good knowledge of the origin and the dynamics of these feral populations. Our study, which combines observations, modelling and experiments at the level of a small agricultural area, shows that (1) oilseed rape seeds can persist at least 8 years after cultivation by secondary dormancy breakdown and/or self-recruitment and (2) farming machinery plays a role in both the spatial distribution and the seed dispersal of feral populations. Results of the model designed for an isolated feral population highlight the effect of mowing and chemical spraying in road side verges and the effect of the seed bank, even under demographic and environmental stochasticity, on the persistence of feral oilseed rape populations.
Année / Année
2002
Section
2. Flux de gènes intraspécifiques
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Séminaire de restitution de l'AIP « OGM et environnement »
Date
30/4/2002 -
Pays
France