Communication / Paper

Titre original
Original title
Caractérisation environnementale et évaluation des risques de ruissellement et d'érosion pluviale associés aux unités géo-agroécologiques du paysage : cas d'un bassin versant au nord-est du Viêt-nam
Langue / Language
Français
Auteur(s) / Author(s)
Vezina, Karine ; St Onge, Laurie ; Bonn, Ferdinand ; Pham, Van-Cu
Affiliation Auteur
Author affiliation
CARTEL Québec CAN ; VTGEO Hanoi VIET NAM
Résumé original
Original abstract
Depuis le milieu des années 80, la modification des états de surface du Viêt-nam, due au développement agricole et à la croissance de la population, a conditionné les processus de ruissellement et a augmenté l'exposition des hautes terres aux phénomènes de dégradation des sols par l'érosion hydrique. Le Parc national de Ba Bê, est une réserve naturelle et un parc national. D'une superficie totale de 7610 hectares, le parc regroupe des montagnes calcaires, des rivières et des lacs où habitent une flore et une faune tropicales exceptionnelles. Les trois affluents principaux du lac, drainent une importante partie des eaux de ruissellement du parc et de la zone tampon. Ces eaux semblent apporter une quantité importante de sédiments dans le lac. De plus, une situation conflictuelle entre " production " et " protection " s'avère alarmante, surtout en zone tampon, là où les politiques de conservation sont encore à formuler. Devant l'ampleur de la situation, les autorités ont mis sur pied le projet PARC (Creating Protected Areas for Resource Conservation using Landscape Ecology) avec l'aide du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), dans le but de promouvoir une utilisation durable des terres à l'intérieur et en périphérie du Parc national de Ba Bê. Dans le but de caractériser le phénomène d'érosion, l'approche proposée est une segmentation du paysage en unités de comportement hydrologique similaire. La définition des unités homogènes reposera sur la caractérisation environnementale des facteurs physiques (topographie, géologie, pédologie, climat) et humains (pratiques agricoles et de conservation des sols) qui contrôlent l'érosion hydrique à l'échelle du bassin versant. Les paramètres du paysage pourront être analysés, gérés et représentés par l'utilisation conjointe d'un système d'information géographique (SIG), comme outil de modélisation, et de données de télédétection comme paramètres d'entrée. Des données cartographiques, numériques, empiriques et statistiques validées sur le terrain y seront ajoutées. Le produit final de cette recherche sera une cartographie du potentiel de ruissellement et d'érosion.
Mots-clés français
French keywords
PAYSAGE TROPICAL ; PAYSAGE ; EROSION ; RUISSELLEMENT ; GEOMATIQUE ; TELEDETECTION ; ZONE TROPICALE ; SYSTEME D'INFORMATION GEOGRAPHIQUE ; VIETNAM
Mots clés anglais
English keywords
tropical landscape ; erosion ; runoff ; geomatic ; remote sensing
Résumé traduit
Translated abstract
Since the mid-1980s, agricultural development and increased population pressure in the northern mountain region of Vietnam have modified the land use pattern, thereby accelerating the runoff process and soil degradation induced by water erosion. Ba Bê National Park consists of limestone mountains, rivers and lakes that are endowed with a rich tropical fauna and flora. The surface waters of the park and its surroundings are drained mostly by the three tributaries of the Ba Bê lake. This water brings a large quantity of sediments that are filling up the lake. There is a conflicting situation between "production" and "protection" that has proved to be very alarming, mostly in the buffer zone, where the conservation politics are still unformulated. To characterise the erosion phenomena, the approach suggested here is to divide the landscape into geo-agro-ecological units to be defined by an environmental characterisation of the physical (topography, geology, pedology, climate) and human factors (agricultural and conservation practices) that govern water erosion at the catchment area scale. A simple hydrological evaluation is used to predict the runoff for each unit. The landscape parameters are analysed, managed and represented with a Geographic Information System as a modelling tool. Remote sensing, cartographic, numerical, statistical and empirical data validated during the field campaign are used as input parameters. Assessing and mapping the water erosion and runoff risk can help managers gain more knowledge about the hydrological behaviour of the catchment area in order to make better-informed decisions regarding erosion and flood prevention.
Année / Année
2003
Nombre de pages
Number of pages
7 p.
Section
1. Évaluation du risque d'érosion
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Evaluation des risques environnementaux pour une gestion durable des espaces
Date
8/10/2003 - 10/10/2003
Pays
France