Communication / Paper

Titre original
Original title
Comment prédire le retour de la biodiversité sur un habitat restauré à partir des habitats environnants : la spatialisation des règles d'assemblage
Langue / Language
Français
Auteur(s) / Author(s)
Evette, André ; Bedecarrats, Alain ; Pottier, Julien
Affiliation Auteur
Author affiliation
Cemagref
Résumé original
Original abstract
On suppose que les règles d'assemblages des végétaux ne sont pas seulement déterminées par le pool d'espèce disponible et les conditions de milieu, mais qu'elles résultent également de la taille des taches d'habitat et de la dynamique des échanges depuis des habitats similaires dans le paysage. Afin de tester cette hypothèse, on a construit un modèle qui suppose que pour une espèce donnée, la dynamique de son abondance dans une tache dépend : de processus généraux neutres (égalité des probabilités d'immigration, naissance et mortalité pour tous les individus de toutes les espèces), en accord avec la théorie neutraliste ; de son abondance sur la tache et dans le paysage. On a confronté ce modèle à des données de terrain. Le site choisi est constitué par une zone restaurée des berges du Rhône, constituée de communautés herbacées fortement fragmentées. Ces caractéristiques permettent de donner une limite explicite et rigoureuse aux assemblages. Les résultats montrent de fortes similarités entre les valeurs prédites et observées. Ce premier modèle permet d'expliquer les processus qui déterminent la diversité spécifique et l'abondance relative des espèces en fonction de la taille des taches. Ce modèle présente un fort intérêt pour prédire le retour de la biodiversité après une perturbation.
Mots-clés français
French keywords
RHONE COURS D'EAU ; PAYSAGE ; BIODIVERSITE ; VEGETATION ; ECOSYSTEME ; MODELISATION ; ECOLOGIE
Mots clés anglais
English keywords
Landscape ; assembly ; metacommunity ; dispersal ; neutral model ; functional ecology and biodiversity
Résumé traduit
Translated abstract
We assume that vegetal assembly rules do not result only from the available species pool combined with the environmental factors, but also from patch size and dynamic plant exchanges with similar habitats in the landscape. In order to test this hypothesis, we built a model based on the idea that dynamic of abundance of a given species in a patch depends: On general neutral processes (identity in probability of immigration, birth and mortality for all the individuals of all the species) in accordance with the neutral theory and; Its abundance in the patch and in the landscape. We confronted this model with empirical field data. In order to give an explicit and rigorous outline to the assemblies, we chose an area of Rhone riverbank with highly fragmented restored herbaceous communities as field site. Results show strong similarities between predicted and observed values. This preliminary model explains processes that rule species diversity and relative abundance as a function of patch size. This model could be of major interest for predicting the recovery of biodiversity after disturbance events.
Année / Année
2003
Nombre de pages
Number of pages
8 p.
Section
5. Approches de modélisation de risques environnementaux
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Evaluation des risques environnementaux pour une gestion durable des espaces
Date
8/10/2003 - 10/10/2003
Pays
France