Communication / Paper

Titre original
Original title
Chemical contamination of coastal Mediterranean waters. The Mytilos/Mytimed projects
Langue / Language
Anglais
Titre traduit
Translated title
Contamination chimique des eaux côtières méditerranéennes, les projets Mytilos/Mytimed
Auteur(s) / Author(s)
Bruno Andral ; François Galgani ; Jean-François Cadiou
Affiliation Auteur
Author affiliation
IFREMER
Résumé original
Original abstract
The MYTILOS and MYTIMED project were launched to draw up a preliminary report on coastal chemical contamination on a Western Mediterranean scale (continental coasts of the Balearic Islands, Sicily, Sardinia, Corsica and Maghreb) and a part of the Eastern basin (Southern Italian and Sicilian coasts, Greece), based on a standard methodology developed on the French Mediterranean coast by Ifremer and Rhone Mediterranean & Corsica water board since 1996. From 2004 to 2007, 174 mussel stations were installed and recovered 3 months later along the Mediterranean shores. The analysis of 40 chemical substances has been carried out on mussel samples. The results show that the most highly impacted areas are urban and industrial centres and the mouth of major rivers. When going from the coast towards open sea a far higher dilution effect is observed for organic compounds than for heavy metals. For metals, levels measured offshore are generally found to be similar to those in natural shellfish populations living along the coast.
Mots-clés français
French keywords
biosurveillance ; bioaccumulation ; moule ; contamination chimique
Mots clés anglais
English keywords
biomonitoring ; bioaccumulation ; mussel ; chemical contamination
Résumé traduit
Translated abstract
Les projets MYTILOS et MYTIMED ont été initiés pour établir un état préliminaire de la contamination chimique des eaux côtières à l'échelle de la Méditerranée occidentale (côtes continentales européennes et du Maghreb, îles Baléares, Sicile, Sardaigne, Corse) et d'une partie de l'Est du bassin (du sud de l'Italie et la Sicile côtes, de la Grèce), sur la base d'une méthodologie standardisée développée sur la façade française par l'Ifremer et l'Agence de l'Eau Rhône Méditerranée et Corse depuis 1996. De 2004 à 2007, 174 stations de moules ont été installées sur les côtes méditerranéennes et récupérées 3 mois plus tard. L'analyse d'une quarantaine de substances chimiques a été effectuée sur les échantillons de moules. Les résultats montrent que les sites les plus contaminés sont les zones urbaines, les centres industriels et l'embouchure des grands fleuves. Quand on s'éloigne de la côte vers le large, un effet de dilution nettement plus important est observé pour les composés organiques (par rapport aux métaux lourds). Pour les métaux, les niveaux mesurés en mer sont généralement similaires à ceux trouvés dans les populations naturelles de coquillages vivant le long des côtes.
Année / Année
2009
Nombre de pages
Number of pages
8 p.
Section
2. Proceedings
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Impact of large coastal Mediterranean cities on marine ecosystems
Date
10/2/2009 - 12/2/2009
Pays
Égypte