Communication / Paper

Titre original
Original title
Effect of Untreated Sanitary Drainage on the Marine Ecosystem
Langue / Language
Anglais
Titre traduit
Translated title
Effet sur l'écosystème marin de rejets à la mer d'eaux usées non traitées
Auteur(s) / Author(s)
Nureddin Esarbout
Affiliation Auteur
Author affiliation
Marine Biology Research Center (Lybia)
Résumé original
Original abstract
About 120 large cities are located along the coasts of the Mediterranean Sea, which is shared by several countries from three different continents. All these coastal cities discard untreated or partially treated wastewater into the Mediterranean basin. Furthermore, the lack of public awareness and the often misleading communication on environmental issues, encourage the inhabitants of these cities to continue using the Mediterranean Sea as a dumping place for sewage. Due to the fast growing populations of Mediterranean coastal cities and the industrial and agricultural development, large quantities of biological (i.e. viruses, bacteria, and other parasites) and chemical contaminants (i.e. pesticides, detergents, hydrocarbons and other toxic materials) are released into the sea. All these contaminants represent a great threat to the marine ecosystems; severe infectious diseases like cholera, typhoid, paratyphoid and some other endemic diseases have already been reported in many localities. Therefore, disposal of untreated wastewater in the Mediterranean Sea should be stopped promptly or at least reduced. A joint monitoring strategy between the Mediterranean countries should be developed and implemented to face and control these problems.
Mots-clés français
French keywords
eaux usées ; pollution ; surveillance ; côte libyenne
Mots clés anglais
English keywords
wastewater ; pollution ; monitoring ; Libyan coast
Résumé traduit
Translated abstract
Quelques 120 grandes villes sont distribuées le long des côtes méditerranéennes appartenant à une vingtaine de pays de trois continents différents. Toutes ces villes côtières déversent des usées non traitées ou partiellement traitées dans les eaux méditerranéennes. Par ailleurs, le manque de conscientisation publique et les problèmes qui souvent liés à la communication sur l'environnement, encouragent les habitants de ces villes à continuer à utiliser la Méditerranée comme un dépotoir pour leurs déchets. De part la rapide croissance démographique des villes côtières méditerranéennes et le développement des secteurs industriel et agricole, de grandes quantités de contaminants biologiques (virus, bactéries et autres parasites) et chimiques (pesticides, détergents, hydrocarbures et autres matériaux toxiques) sont déversés en milieu marin. Tous ces contaminants représentent une sérieuse menace pour les écosystèmes marins ; de sévères maladies infectieuses telles que le choléra, fièvres typhoïde et paratyphoïde, et d'autres maladies endémiques ont déjà été rapportées dans de nombreuses localités méditerranéennes. Pour ces raisons, le déversement d'eaux usées non traitées dans les eaux méditerranéennes doit être endigué le plus rapidement possible ou tout du moins réduit. Une stratégie commune aux pays riverains de la Méditerranée devrait être développée et mise en place pour faire face et contrôler ces problèmes.
Année / Année
2009
Nombre de pages
Number of pages
4 p.
Section
2. Proceedings
 
Information sur le colloque / Information about the conference
Voir la notice du colloque
Titre
Impact of large coastal Mediterranean cities on marine ecosystems
Date
10/2/2009 - 12/2/2009
Pays
Égypte