Colloque / Conference

Titre original
Original title
Séminaire de restitution de l'AIP « OGM et environnement »
Résumé original
Original abstract
La transgénèse chez les plantes a été étudiée en premier lieu au plan moléculaire ; la sécurité de l'expérimentation consistait alors à éviter tout ADN superflu dans les constructions introduites dans le génome et ce, dans la mesure où les techniques de transformations applicables à l'espèce végétale le rendaient possible. Dans ce domaine, des progrès ont été faits, d'autres restent à venir et il devient possible, au moins chez certaines espèces, de produire des événements de transformation de plus en plus ciblés et totalement descriptibles, même si le site d'insertion demeure aléatoire. L'impact de la dissémination des plantes génétiquement modifiées est devenu plus tardivement un réel sujet d'étude. En effet, les premières expérimentations étaient en situation de quasi-confinement. Des études ont cependant été conduites. Dès 1986, des programmes de l'Union Européenne avaient mis l'accent sur les questions d'impact, y compris d'impact environnemental. En 1991, le comité scientifique permanent de la Sélection Végétale a ouvert un appel d'offre intitulé "Dissémination des plantes génétiquement modifiées" ; l'expérimentation en vraie grandeur a été lancée à partir de 1996, dans les plates-formes inter-instituts. C'est dans ce contexte qu'en 1998, l'INRA a ouvert une AIP (action incitative programmée) intitulée "OGM et Environnement". Développée sur trois ans, de 1998 à 2001, cette AIP a bénéficié de 3 MF et du recrutement de deux ingénieurs. Cet investissement, important, a permis présenter un ensemble de résultats originaux issus de travaux pluridisciplinaires. Bioclimatologie, Génétique, Agronomie, Biométrie sont largement représentées avec une bonne synergie, les sciences économiques et sociales sollicitées ont moins répondu à ce stade. Au cours des trois années du programme, des résultats concrets ont été acquis ou approfondis, notamment sur la dispersion du pollen, rendant la modélisation plus proche de la réalité du terrain. De tels résultats sont de nature à donner des éléments pour construire les dispositifs de biovigilance mais aussi à permettre l'établissement de règles de coexistence des cultures telles que celles demandées par Commission Européenne. Le relais des recherches présentées dans ce document a été pris par les appels d'offres "Impact des OGM" du Ministère de la Recherche et du CNRS et plus récemment par celui proposé par l'ANR. L'originalité des résultats, la mise au point de modèles opérationnels pour la gestion de l'introduction de variétés OGM dans des systèmes de culture ont été des atouts qui ont permis leur utilisation au cours d'expertises pour les pouvoirs publics et notamment pour la Commission européenne (Scenarios for co-existence of genetically modified, conventional and organic crops in European Agriculture, 2002). Plus récemment, les synergies mises en place entre équipes françaises lors de l'AIP, l'expérience acquise sur la modélisation des flux de gènes ont été valorisées dans un programme de recherche financé dans le cadre du sixième PCRD : SIGMEA (Sustainable Introduction of GM crops into European Agriculture, 20042007) dont la coordination scientifique est assurée par l'INRA. Certaines des équipes travaillant sur le flux de gènes participent aussi au projet intégré Coextra coordonné par l'INRA.
Mot(s)-clé(s)
Keyword(s)
GMO, environmental impact, economic impact, geneflow, dispersion of pollen, transgenic plant ; OGM, impact environnemental, impact économique, flux de gènes, dispersion du pollen, plante transgénique
ISBN
978-2-7592-0040-5
Coordinateur scientifique
Scientific coordinator
Yvette Dattée ; Frédérique Angevin
Affiliation coordinateur
Coordinator affiliation
Geves ; Inra
Organisateur
Organiser
Inra
Comité d'organisation
Organization committee
Yvette Dattée ; Frédérique Angevin ; Sylvie Papelier
Affiliation du comité d'organisation
Organization committee affiliation
Geves ; Inra ; Inra
Editeur / Publisher
Éditions Quæ
Date / Date
30/4/2002
Lieu / Location
Paris, France
 

Communications / Papers
 
1. Dispersion du pollen
 
2. Flux de gènes intraspécifiques
 
3. Flux de gènes interspécifiques
 
4. Impacts environnementaux et économiques

• © 2004 • Cemagref - Cirad - Ifremer - Inra • Tous droits réservés